Des rats à l'origine d'une nouvelle hépatite transmise à l'homme — Hong Kong

Evrard Martin
Mai 11, 2020

Une dizaine de personnes à Hong Kong ont été atteintes de l'hépatite E, transmise par les rats, et qui fait craindre une nouvelle maladie transmissible à l'homme. L'OMS a d'ores et déjà été avertie, afin que l'ensemble des pays du monde soit mis au courant de l'existence chez l'homme de ce nouveau virus.

Le premier cas connu est apparu en 2018 sur un patient de 56 ans qui avait subi une greffe de foie récente, et présentait des fonctions hépatiques anormales sans cause évidente. Le virus se présente en quatre espèces, dont une seule était connue pour infecter les humains. Et pour la première fois aujourd'hui, après avoir améliorer leurs tests, les médecins chinois ont pu découvrir avec le cas de l'homme de 61 ans, l'hépatite E du rat chez un humain!

"Ce qui est inquiétant, c'est que ce virus peut passer de l'animal à l'homme.Cette infection était si inhabituelle et sans précédent que l'équipe s'est demandée s'il s'agissait d'un incident ponctuel, ou d'un patient qui était au mauvais endroit au mauvais moment", a déclaré le microbiologiste Siddharth Sridhar, l'un des chercheurs à l'origine de la découverte. Mais depuis un peu plus d'un an, les cas se multiplient et les médecins craignent que ce virus n'existe en fait depuis plusieurs années et n'ait été "dormant", avant de se transmettre à grande échelle.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL