Emmanuel Macron rend hommage à Guy Bedos

Pierre Vaugeois
Mai 30, 2020

L'humoriste plaisante et rend hommage au talent de son filleul en lisant quelques-uns de ses célèbres aphorismes. Comme je suis fier de t'avoir eu pour père. Ils me font rire.

L'humoriste et comédien Guy Bedos est décédé à l'âge de 85 ans.

L'irrévérencieux Guy Bedos aurait sans doute apprécié l'ironie: ce vendredi, l'humoriste a reçu les honneurs posthumes d'un communiqué présidentiel.

Le journal 20 Minutes rapporte que pour Emmanuel Macron, l'humour de Guy Bedos n'était pas étranger à ses engagements.

"C'était quelqu'un de libre qui n'appartenait pas à un camp même s'il revendiquait des attaches idéologiques, et il allait lâcher ses coups sur tout le monde", a renchéri l'homme de théâtre, Jean-Marc Dumontet au micro de RTL.

Côté carrière, Guy Bedos croisa tout un parterre de célébrités françaises, à l'instar de Simone Signoret, ou encore l'illustre Muriel Robin, avec qui il signe notamment un spectacle remarquablement joué et écrit, baptisé " Bedos-Robin ". Là-haut, je sais que tu vas continuer comme un dingue.

Harlem Désir, fondateur de SOS Racisme, a aussi fait part de sa "grande tristesse" en rappelant "sa présence avec Coluche au concert de la Concorde" organisée par l'association en 1985.

Sur Instagram, quelques mots suffisent à Jean Dujardin pour partager son émotion après la disparition de l'artiste. C'est son fils le réalisateur Nicolas Bedos qui a annoncé la nouvelle jeudi. "De "Bonne fête Paulette" à la "Drague", avec l'irrésistible Sophie Daumier, sans oublier sa fameuse "Revue de presse" décapante qui n'épargne aucun politique, ce film offre tous ses sketches cultes mais aussi des "perles" de son répertoire et des images inédites", précise France Télé. "Là-haut ils vont faire des merveilles".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL