Etats-Unis : un chercheur sur le coronavirus d'origine chinoise tué

Evrard Martin
Mai 7, 2020

Un scientifique d'origine chinoise qui travaillait sur le nouveau coronavirus aux Etats-Unis a été tué par balles à Pittsburg et son agresseur s'est suicidé, selon les médias, qui indiquent que la police privilégie la piste d'une dispute intime.

Un professeur de l'Université de Pittsburgh qui menait des recherches prometteuses sur la COVID-19 a été assassiné ce week-end. Selon NBC, il s'agit de Hao Gu, 46 ans.

Assistant de recherche, le professeur Bing Liu a été trouvé dans sa maison ce samedi 2 mai avec des blessures par balles à la tête, au cou et au torse, selon le département de la police de Ross. Le mobile de ce meurtre et du suicide n'est pas connu pour l'heure, indique le média.

Des théories complotistes ont rapidement insinué que le chercheur aurait été attaqué en raison de ses travaux sur le virus.

Les membres de l'École de médecine de l'université se sont engagés à compléter la recherche de Bing Liu, décrit comme un chercheur exceptionnel.

" Bing était sur le point de faire des découvertes très importantes pour comprendre les mécanismes cellulaires qui sous-tendent l'infection par le SRAS-CoV-2 et la base cellulaire des complications", ont déclaré ses collègues du département de biologie informatique et systémique de l'université dans un communiqué.

"Nous ferons un effort pour mener à son terme ce qu'il a commencé dans le but de rendre hommage à son excellence scientifique", ont précisé ses collègues, lui rendant hommage et promettant de poursuivre ses recherches.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL