L’hydroxychloroquine inefficace selon une nouvelle étude observationnelle — Coronavirus

Evrard Martin
Mai 23, 2020

C'est le plus souvent l'HCQ qui est testée contre le Covid-19. Ces molécules sont aussi très utilisées en Afrique, où cet antipaludéen est disponible facilement à moindre coût.

Mais après avoir analysé les dossiers de tout près de 100 000 patients répartis sur six continents, le docteur Mandeep Mehdra, de l'Université Harvard, et ses collègues en viennent à la conclusion que ce traitement semble mettre la survie des patients en péril.

L'hydroxychloroquine est-elle efficace contre le Covid-19? Plusieurs petites études en Europe et en Chine ont suscité un intérêt pour l'utilisation de l'hydroxychloroquine contre COVID-19, mais ont été critiquées pour leur manque de rigueur scientifique.

La plupart de ces études sont, qui plus est, menées sur un nombre restreint de patients. On pourrait également se demander si les ressources nécessaires aux études de grande envergure pourraient être mieux détournées vers d'autres causes, tout en permettant aux médicaments eux-mêmes d'être utilisés pour leur objectif d'origine.

" En outre, il est clair que l'approbation de haut niveau de la prise de ces médicaments sans surveillance clinique est à la fois erronée et irresponsable". Pour lui, l'urgence sanitaire justifie que l'on donne largement ce médicament.

Il prône l'administration de cette bithérapie dès les premiers symptômes et affirme dans sa troisième étude portant sur plus de 1.000 patients qu'après 10 jours, plus de neuf sur dix (91,7%) n'avaient plus de charge virale.

Mais ce chiffre, comme celui de la mortalité des patients traités, est comparable à celui observé en cas d'évolution naturelle de la maladie.

De plus, 95% des patients traités ne présentaient pas de signe de gravité. La semaine dernière, deux études publiées dans la revue médicale BMJ ont montré que les patients recevant de l'hydroxychloroquine ne s'amélioraient pas significativement par rapport à ceux qui ne l'étaient pas.

Ni la chloroquine, ni son dérivé l'hydroxychloroquine ne se montrent efficaces contre le Covid-19 chez les malades hospitalisés et ces molécules augmentent même le risque de décès et d'arythmie cardiaque. Le médicament a été lié à de dangereux problèmes de rythme cardiaque. De nombreux scientifiques ainsi que l'Agence française du médicament, et à La Réunion l'ARS, mettent en garde contre les effets indésirables de la chloroquine et le manque d'études à ce sujet.

La chloroquine inefficace, voire néfaste contre le Covid-19.

De même, l'étude parue le 22 mai dans The Lancet préconise de restreindre ces traitements aux essais cliniques. "Une réponse définitive attend toujours les résultats des essais randomisés, mais il est clair que les médicaments ne doivent pas être administrés pour le traitement de Covid-19 autrement que dans le cadre d'un essai randomisé". Parfois seulement pour les cas graves, parfois pour les moins atteints. Il a récemment révélé en prendre lui-même à titre préventif.

En Russie, elle est aussi distribuée aux hôpitaux pour les traiter les patients testés positifs ou soupçonnés d'être infectés.

Quelques études ont aussi récemment jeté un doute sur l'utilité de l'hydroxychloroquine dans la lutte contre le coronavirus, en plus de mettre en relief les dangers qui y sont associés, mais d'autres études se poursuivent malgré tout.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL