L'Amérique du Sud, "un nouvel épicentre" de la pandémie

Claudine Rigal
Mai 23, 2020

"L'Amérique du Sud est devenue un nouvel épicentre de la maladie".

Genève, le 22 mai 2020.

Genève | L'Amérique du Sud est "un nouvel épicentre" de la pandémie de nouveau coronavirus, avec une situation particulièrement alarmante au Brésil, a estimé vendredi l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Selon Michael Ryan, l'hydroxychloroquine a été recommandée pour la recherche, à utiliser exceptionnellement dans un certain nombre d'établissements de santé, sous un contrôle strict, en raison de la probabilité d'avoir des effets secondaires dans les cas graves d'infection par le coronavirus, en particulier l'arythmie. "L'inquiétude concerne beaucoup de ces pays mais clairement le plus affecté à ce stade est le Brésil", a estimé Michael Ryan lors de cette conférence virtuelle. Le seuil des 20 000 morts a déjà été franchi, selon un décompte de l'AFP.

Par ailleurs, les autorités sanitaires chiliennes comptabilisent 61 857 cas confirmés dont 4276 ont été enregistrés ce vendredi dont 3863 présentent des symptômes, alors que 413 sont asymptomatiques.

Selon eux ils sont au moins 15 fois inférieurs à la réalité et le pays compterait plus de 3,6 millions de personnes infectées.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL