Lana Del Rey tacle Ariana Grande et Beyoncé dans un post cinglant

Pierre Vaugeois
Mai 23, 2020

Dans le collimateur de Lana del Rey, les féministes qui l'accusent d'avoir fait reculer la cause des femmes dans ses chansons où, dit-elle, elle met parfois en scène "son rôle passif ou soumis dans ses relations" sentimentales. La new-yorkaise a publié ce matin, jeudi 21 mai, un coup de gueule complètement inattendu à travers une lettre publique via son compte Instagram (dont la traduction est disponible en fin d'article).

A travers ce post, Lana del Rey, en profite pour nous annoncer une bonne nouvelle.

"J'en ai ras-le-bol des autrices et chanteuses indé qui disent que je glorifie les abus alors qu'en fait je suis juste une personne glamour qui chante les réalités des relations émotionnellement abusives très répandues dans le monde", poursuit celle qui avait provoqué un immense buzz en 2011 en apparaissant en Lolita dans le clip de son single Video Games. Une prise de position accompagnée d'un drôle de constat sur ses collègues de l'industrie musicale.

Camila, Cardi B, Kehlani et Nicky Minaj et Beyoncé ont pris la première place avec des chansons sur le fait d'être sexy, de ne pas porter de vêtements, de baiser, de tromper, puis-je me remettre à chanter à propos du fait de me sentir belle quand je suis amoureuse, même si la relation n'est pas parfaite, ou de danser pour de l'argent - ou peu importe - sans être crucifiée ou accusée de rendre glamour les maltraitances? "Le genre de femme qui disent non mais les hommes entendent oui, le genre de femme qui se voient arracher leurs propres histoires et leur voix par des femmes plus fortes ou des hommes qui détestent les femmes".

"J'ai été honnête en remettant en question les relations que j'ai eues", développe l'artiste. Ses deux prochains livres de poésie exploreraient également ces thèmes plus loin, a-t-elle ajouté.

Les réactions ont immédiatement fusé de toutes parts sur les réseaux sociaux.

D'après Metrotime, certains estiment que son message est " antiféministe "; d'autres parlent d'une forme de racisme à épingler uniquement des artistes issues des minorités.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL