L'application StopCovid pourrait être disponible dès ce week-end — Coronavirus

Alain Brian
Mai 26, 2020

L'application de traçage StopCovid, destinée à repérer la propagation du coronavirus, sera disponible dès le week-end prochain si les parlementaires l'approuvent, a déclaré le secrétaire d'Etat au Numérique, Cédric O. L'objectif de lancement était jusqu'à maintenant le mardi 2 juin. L'appli, qui fonctionne par Bluetooth et sur la base du volontariat, consiste à détecter chaque nouveau malade et à prévenir toutes les personnes qu'il a croisées dans les 15 jours précédents. "Cet outil est une assurance supplémentaire, alors que l'épidémie est toujours là et peut repartir à tout moment", insiste M. O.

L'Assemblée nationale et le Sénat débattront mercredi du projet du gouvernement, avant de s'exprimer par un vote. Sous la pression des oppositions, le gouvernement a accepté ce vote, pourtant non obligatoire car l'application sera basée sur une participation volontaire.

L'application, très critiquée pour les risques qu'elle comporte concernant la vie privée des utilisateurs, a été jugée opérationnelle et suffisamment efficace pour être déployée. La Cnil estime, dans son avis publié mardi 26 mai, que l'application respecte les différentes dispositions législatives relatives à la protection de la vie privée et formule quelques dernières recommandations pour sa mise en place. Le gendarme français des données personnelles constate en effet que les concepteurs de l'application ont érigé un certain nombre de garde-fous pour empêcher les dérives.

La Cnil souhaite également "une information spécifique pour les mineurs et les parents des mineurs", et la confirmation dans le décret à venir sur l'application "d'un droit d'opposition et d'un droit à l'effacement des données pseudonymisées enregistrées".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL