Le marché automobile européen chute de 76,3% en avril — Coronavirus

Xavier Trudeau
Mai 20, 2020

Le marché automobile européen a poursuivi sa descente aux enfers en avril, s'écroulant de 76,3% sur un an, selon des chiffres publiés mardi 19 mai par les professionnels du secteur.

La plupart des concessions de l'UE ayant été fermé pendant tout le mois, le nombre de voitures neuves vendues en Europe est passé de 1143 046 unités en avril 2019 à 270 682 unités le mois dernier.

"Le premier mois complet de restrictions liées au Covid-19 a entraîné la plus forte baisse mensuelle de la demande de voitures depuis le début de la parution des chiffres" des immatriculations de voitures neuves, a déclaré l'ACEA.

Cet effondrement est le résultat d'une véritable paralysie du commerce automobile, suite aux mesures de protection prises par les gouvernements des différents pays en vue d'endiguer la propagation du virus.

Les constructeurs français sont particulièrement touchés, avec des chutes de 79% pour le groupe Renault et 81,2% pour PSA. Mais l'Italie (-97,6 %), l'Espagne (-96,5 %) et la France (-88,8 %) ont été parmi les plus durement touchés. L'Allemagne a subi un recul un peu moins catastrophique (-61,1%).

Le marché britannique a lui chuté de 97,3%. Mais, en raison du Brexit, l'ACEA établit désormais ses statistiques pour l'UE sans le Royaume-Uni.

En cumul, de janvier à avril, le recul du marché européen atteint -38,5%, un retard qui n'a aucune chance d'être complètement rattrapé sur l'année, même en cas de reprise forte.

"On est sur une crise profonde, comparable à celle de 2008-2009, voire pire".

"Il est probable que les consommateurs en Europe vont mettre du temps à redevenir acheteurs d'automobiles", a-t-il ajouté, jugeant nécessaire un plan de soutien à l'échelle du continent.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL