Le policier de Minneapolis est accusé de meurtre — George Floyd

Pierre Vaugeois
Mai 30, 2020

Derek Chauvin est accusé d'avoir commis un acte cruel et dangereux ayant causé la mort, ainsi que d'homicide involontaire, selon le procureur du comté de Hennepin, où se trouve Minneapolis.

Pour l'instant, seul le policier Derek Chauvin "a été placé en détention", a déclaré le commissaire John Harrington du département de la Sécurité civile du Minnesota.

Ce policier a été impliqué au cours de ses fonctions dans de multiples fusillades et a fait l'objet de 18 plaintes au total. "L'avocat a décrit Kellie comme " dévastée " par la mort de Floyd, ajoutant: " Ma plus profonde sympathie va à sa famille, ses proches et tous ceux qui pleurent cette tragédie ".

La ville de Minneapolis est le théâtre d'émeutes depuis plusieurs jours, après la mort de George Floyd, asphyxié lors d'un contrôle de police. C'est le cas en Los Angeles où les populations se sont révoltées. Sur un ton diamétralement opposé, son prédécesseur démocrate Barack Obama a dit partager "la détresse" des millions d'Américains noirs, pour lesquels "être traités différemment sur la base de la race est tragiquement, douloureusement et de façon rageante +normal+".

"Je vous implore de rester calme et de nous laisser mener notre enquête", a rétorqué la procureure fédérale Erica MacDonald lors d'une conférence de presse.

Les soldats et policiers anti-émeutes ont tiré des gaz lacrymogènes et des fumigènes pour éviter que ce commissariat ne subisse le même sort qu'un autre, incendié la veille au soir après avoir été déserté par ses occupants. Confrontées à l'avancée des manifestants, les forces de l'ordre avaient abandonné les lieux vers 22H00. Certains protestataires ont alors réussi à forcer les barrières de sécurité, à briser les vitres et à mettre le feu au bâtiment. Les quartiers généraux de CNN ont également été vandalisés par des manifestants à Atlanta. "Ces gens sont à cran", a simplement commenté le journaliste Omar Jimenez.

Etats-Unis : émeutes à Minneapolis après le meurtre de George Floyd, l’ONU tape du poing sur la table (vidéo)
Mort de Georges Floyd à Minneapolis : Le policier mis en cause a été arrêté

La nouvelle de l'arrestation de Derek était arrivée quelques instants après que le gouverneur du Minnesota, Tim Walz, eut reconnu "l'échec abject" de la réponse aux manifestations de cette semaine et appelé à une justice rapide pour les agents impliqués.

La colère a gagné plusieurs autres villes américaines.

A New York, près d'un millier de manifestants se sont rassemblés pour fustiger la police, tandis qu'à Denver, une autoroute a été bloquée. À Louisville, dans le Kentucky, des affrontements ont eu lieu alors que des habitants demandaient justice pour Breonna Taylor, une femme noire tuée par la police dans son appartement en mars.

L'émotion dépasse les frontières américaines. De nombreux Canadiens suivent avec "stupéfaction et horreur" la situation chez leur voisin, a estimé vendredi le Premier ministre Justin Trudeau. On y voit un afro-américain, plaqué au sol par un policier blanc qui a maintenu son genou sur le coup de la victime pendant de longues minutes.

Les manifestations ont éclaté mardi, un jour après la mort de George Floyd.

Lundi 25 mai, dans la soirée, George Floyd est arrêté par la police de Minneapolis, qui le soupçonne d'avoir voulu écouler un faux billet de 20 dollars. "Je ne peux plus respirer", dit-il dans une vidéo de la scène devenue virale. Une phrase devenue cri de ralliement du mouvement Black Lives Matter ("la vie des noirs compte").

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL