LFC 2020 : nouvelles hausses des prix des carburants

Xavier Trudeau
Mai 14, 2020

Alors que cette hausse des prix du carburant avait été évitée dans la loi de finances 2020 adoptée dans un cadre marqué par l'approche des échéances électorales et une activité soutenue du Hirak, celle-ci a fini par être introduite dans l'avant-projet de loi de finances complémentaire pour 2020 (PLFC).

Le gouvernement compte inscrire la hausse automatique des prix des carburants dans la loi de finances. L'essence super sera 44.97 au lieu de 41.97 DA.

"Cette augmentation des tarifs de la TPP générerait des recettes budgétaires supplémentaires, au titre de la période juin-décembre 2020, estimées à 41,5 milliards DA en matière de TPP. A cet effet, il est proposé, pour l'année 2020, une augmentation des tarifs de la TPP à raison +3 DA/L pour les trois catégories d'essence et +5 DA/L pour Gas-Oil", propose le texte. Quant au prix du gasoil, il passera de 23.06 DA à 28.06 DA.

Deux années après, le gouvernement revient à la charge pour une nouvelle augmentation des prix des carburants, prise en charge, comme à l'accoutumée, par un artifice fiscal introduit dans la loi de finances 2018, à savoir la hausse de la taxe sur les produits pétroliers (TPP).

Ainsi, les nouveaux prix de ces carburants seront, de 41,94 Da le litre pour l'essence Normale. "La consommation des carburants (essences et gasoil) en 2019 est chiffrée à 14,41 millions de tonnes", écrit le gouvernement dans l'exposé des motifs.

Le gouvernement fait face à une grave crise financière, liée à une baisse drastique de ses ressources, suite à la chute brutale des prix des hydrocarbures.

L'autre argument est lié à la chute des prix du pétrole.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL