Macron et Merkel présentent une "initiative" commune ce lundi — Coronavirus

Claudine Rigal
Mai 18, 2020

Il a rappelé que le virus "ne connaît pas de frontières" et que la pandémie, qui plonge le Vieux continent dans une récession d'ampleur historique, nécessite "une réponse efficace, qui doit être collective et d'abord européenne".

"Pour soutenir une reprise durable qui rétablisse et renforce la croissance dans l'UE, l'Allemagne et la France soutiennent la création d'un Fonds de relance ambitieux, temporaire et ciblé" dans le cadre du prochain budget de l'UE doté "de 500 milliards d'euros", souligne une déclaration commune. Ces ressources seront allouées "en dépenses budgétaires de l'UE pour les secteurs et régions les plus touchés, sur la base des programmes budgétaires de l'UE et dans le respect des priorités européennes", peut-on lire dans la déclaration commune publiée par l'Elysée. Les financements "seront ciblés sur les difficultés liées à la pandémie et sur ses répercussions". Paris et Berlin proposent en outre de mettre en place une "task-force" de l'UE chargée de la santé au sein du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies et d'augmenter les capacités européennes de recherche et développement dans le domaine des vaccins et des traitements.

Ce plan, s'il est retenu par les 27 pays de l'Union européenne, se rapprocherait de ce modèle. A la suite de leur entretien, le chef de l'Etat français et la chancelière allemande tiendront une conférence de presse commune.

Cette initiative portera sur la santé, la relance économique, la transition écologique et numérique, et la souveraineté industrielle.

La commission européenne "se réjouit" de la proposition franco-allemande de milliards d'euros pour la relance économique. "Ce ne seront pas des prêts mais des dotations" directes aux pays les plus touchés, a dit Emmanuel Macron.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL