Nouveau retournement de situation pour l’avenir de Villas-Boas — OM

Solenn Plantier
Mai 23, 2020

En annonçant le départ de "Zubi", Jacques-Henri Eyraud savait que celui de son entraîneur allait suivre.

Selon l'AFP, l'année en option dépendrait de la qualification de l'OM en Ligue des champions en 2023-2024.

Soutenu par les fans et son vestiaire, AVB ne veut pas démissionner et comme l'OM ne veut pas le virer non plus (pour ne pas avoir à payer d'indemnité de licenciement), tout ce beau monde pourrait finalement accepter de travailler ensemble un an de plus, comme le prévoit l'actuel contrat du Portugais.

Aimé du public marseillais, le Portugais est admiré au sein du vestiaire. Et espère que Villas-Boas démissionne de lui même pour quitter le navire olympien. Ce jeudi, L'Equipe apprend que l'entraineur de l'Olympique de Marseille André Villas-Boas aurait refusé un gros contrat tout droit venu d'Angleterre. Cette saison, à titre d'exemple, les clubs qualifiés pour la phase de groupe ont touchés 15,25 millions d'euros. L'ancien coach de Porto, convaincu d'avoir de bons résultats mais aussi d'avoir du soutien des supporters, se dit qu'il peut aussi compter sur l'appui de ses joueurs. Le technicien italien avait tenu à emmener Lukaku en Bavière emJe ne lai jamais touché/em, avoue-t-il au sujet du trophée de la Ligue des champions.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL