Rapatriement des ingénieurs Renault : les justifications du gouvernement

Xavier Trudeau
Mai 29, 2020

Alors que près de 32 000 Marocains sont toujours bloqués aux quatre coins du monde, des dizaines de cadres de Renault ont été autorisés à rentrer au Maroc, hier, mardi 26 mai. La situation de ces Marocains est devenue assez dramatique malgré la prise en charge du ministère des Affaires étrangères de certains d'entre eux.

Cette nouvelle avait soulevé de vives polémiques sur les réseaux sociaux.

A l'heure où nous mettions en ligne, les sources autorisées contactées par nos soins ne nous ont apporté aucune réponse. Bon nombre d'internautes ont décrié cette décision qu'ils avaient du mal à comprendre.

Le Groupe Renault Maroc avait préparé ses deux usines de production de Tanger et de Somaca Casablanca à un redémarrage "partiel et progressif fin avril".

Marocains sont bloqués à l'étranger selon la liste officielle.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL