Rokia Traoré défie la justice française et rentre au Mali

Pierre Vaugeois
Mai 19, 2020

"Le gouvernement encourage les avocats des deux parties à se rapprocher pour trouver une solution équilibrée", poursuit le communiqué du ministère qui rapporte aussi que le ministre Dramé a "invité Jan Goosens, père de l'enfant et son avocat à venir au Mali dès que les conditions le permettent pour poursuivre la recherche d'un juste compromis ".

"De retour au Mali. La quête de justice continue", indiquait déjà la chanteuse dans un message en anglais posté mardi sur son compte Facebook et repéré dimanche par Le Parisien. Dans un post daté de vendredi, elle assurait ne pas être "une terroriste".

La cour d'appel de Paris avait approuvé la remise de M Traoré à la Belgique fin mars, en vertu d'un mandat d'arrêt européen dans le cadre du litige qui l'oppose au père de sa fille. Sur les circonstances de son départ de la France, Rokia Traoré dit avoir quitté la France par un vol privé. Arrivée à Bamako ce 9 mai, la chanteuse fait l'objet d'un contrôle judiciaire à Paris suite à un mandat d'arrêt européen émis contre elle par la justice belge. Si cela est avéré, il requerra sa révocation auprès de la chambre de l'instruction, qui pourra ordonner un mandat d'arrêt contre Mme Traoré.

La chanteuse est accusée d'avoir enlevé son enfant.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL