Un fonds d'investissement tout proche de racheter le club — Toulouse

Solenn Plantier
Mai 22, 2020

Après le passage de Bordeaux dans le giron d'un fonds d'investissement américain, c'est son voisin toulousain qui pourrait prendre le même chemin, toujours avec un fond d'investissement venant d'outre-Atlantique.

Ce jeudi après-midi, le club de Toulouse a annoncé le lancement d'un processus de vente avec "RedBird Capital Partners ". Olivier Sadran resterait alors actionnaire minoritaire. Fondée par Gerald Cardinale, RedBird "gère plus de 3 milliards de dollars de capitaux propres ", avec des investissements en NFL, en MLS, ou avec les équipes féminines des États-Unis de football et de basket. Au club depuis 2001, le président des Violets devrait garder une part dans le club qu'il préside depuis dix-sept ans.

"Je suis convaincu que RedBird Capital Partners dispose des compétences et des ressources nécessaires pour permettre au Toulouse Football Club de revenir dans l'élite du football français tout en respectant nos valeurs de citoyenneté et d'implication dans le tissu économique local", a assuré le dirigeant, qui va tout de même conserver 15% des parts du club. "Nous sommes impatients de finaliser notre partenariat avec Olivier et de positionner le Toulouse FC sur la voie du succès à l'avenir".

Il est aussi revenu sur la situation sportive difficile du club. " En tant qu'actionnaire majoritaire du TFC, je porte très clairement l'entière responsabilité de ce gâchis, sans doute accaparé par mon métier, mais aussi en imaginant qu'il suffisait d'assurer une bonne continuité financière pour que tout se passe correctement", écrit Sadran, par ailleurs patron du groupe de restauration industrielle collective Newrest. 20e de Ligue 1 et par conséquent relégué suite à l'interruption définitive de la saison, une décision qu'il conteste fermement (voir ici), le TFC va changer de propriétaire.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL