Un géant pharmaceutique propose un vaccin d’ici septembre — Coronavirus

Xavier Trudeau
Mai 23, 2020

Malgré ces réserves, une recherche intensive se poursuit, avec environ 80 groupes à travers le monde, travaillant sur d'éventuels vaccins. Ce programme "comprend un essai clinique de phase 3 avec 30.000 participants et un essai pédiatrique".

Le département américain de la Santé a déclaré de son côté avoir commandé 300 millions de doses de ce vaccin en cours de développement, avec l'espoir de les obtenir à partir d'octobre. AstraZeneca a déclaré qu'il était capable de produire un milliard de doses du vaccin AZD1222 cette année et l'année prochaine. Il précise dans un communiqué avoir obtenu des "accords pour au moins 400 millions de doses".

Dans la course mondiale au vaccin, le gouvernement britannique avait annoncé dimanche débloquer 84 millions de livres supplémentaires (94 millions d'euros) pour soutenir la recherche d'un vaccin contre l'épidémie.

Il avait déjà investi 47 millions de livres dans les recherches effectuées par l'Imperial College de Londres et l'institut Jenner de l'université d'Oxford, membres de la "task force" qu'il avait lancé mi-avril pour lutter contre le virus.

AstraZeneca travaille avec l'université d'Oxford sur un vaccin potentiel, développé par l'institut Jenner et l'"Oxford Vaccine Group" de l'université éponyme.

AstraZeneca a déclaré qu'il connaîtrait sous peu les résultats de premiers essais cliniques.

Il n'existe actuellement aucun vaccin ou traitement validé contre le COVID-19, la maladie provoquée par le nouveau coronavirus apparu en décembre en Chine.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL