Washington accuse Pékin de tentative de piratage sur la recherche d'un vaccin

Claudine Rigal
Mai 14, 2020

" Nous sommes à la pointe de la recherche mondiale sur un vaccin et un traitement contre la Covid-19".

Le FBI et l'Agence de cybersécurité et de sécurité des infrastructures (CISA) ont publié mercredi une alerte conjointe avertissant que des acteurs affiliés au Parti communiste chinois ciblent les institutions américaines pour les données et la propriété intellectuelle liées à la recherche sur le coronavirus.

. "Les efforts de la Chine pour cibler ces secteurs constituent une menace importante pour la réponse de notre nation à COVID-19", ont-ils déclaré.

Les deux organisations n'ont donné aucun exemple pour étayer cette allégation. En plus, Pékin a maintes fois nié les accusations des États-Unis.

La police appelle les organismes concernés à prendre des mesures pour protéger leurs systèmes informatiques.

Une telle accusation, rejetée par avance par les autorités chinoises, risque d'envenimer encore davantage les relations entre Washington et Pékin, déjà très tendues depuis l'apparition du nouveau coronavirus fin 2019 dans la ville chinoise de Wuhan.

Il s'agirait de pirates informatiques, mais aussi de chercheurs et étudiants qui, selon l'administration de Donald Trump, sont activés pour voler des informations au sein des instituts universitaires et des laboratoires publics où ils travaillent.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL