7,8 millions de salariés fin mai — Chômage partiel

Xavier Trudeau
Juin 24, 2020

"Il n'y aura aucun changement d'indemnisation pour les salariés en activité partielle au 1er juillet", a précisé le ministère dans un message à la presse. "En parallèle, fin mai, Muriel Pénicaud affirmait " nécessaire de mettre très rapidement de nouveaux dispositifs de préservation de l'emploi et des compétences qui vont permettre à ces entreprises d'ajuster la capacité de production à la baisse en fonction de la demande, de limiter les coûts économiques et sociaux tout en préservant l'emploi " et commençait à plancher sur un dispositif de " chômage partiel de longue durée ". Depuis le 1er juin dernier, cette prise en charge a été abaissée à 85% du salaire, les 15% restants étant à la charge de l'employeur, avec le maintien du seuil de 84% du salaire net pour l'employé. Vendredi, c'est la secrétaire d'État à l'Économie, Agnès Pannier-Runacher, qui avait évoqué une baisse de la prise en charge du chômage partiel au 1er juillet pour les entreprises et une baisse de l'indemnisation pour les salariés, avant de se rétracter sur le premier point.

Votre soutien est indispensable.

" On va baisser un tout petit peu " le chômage partiel, a-t-il dit sur BFMTV et RMC, pour passer en salaire brut à " 60% au lieu de 70% " actuellement".

Selon les données de la Dares, avec le début du déconfinement, l'activité a repris "fortement" dans les entreprises, avec une nette diminution le mois dernier de la part de salariés dont l'entreprises est à l'arrêt (5%, après 12% en avril et 19% en mars), ou dont l'activité a diminué de plus de moitié (27% des salariés, contre 45% en avril).

Selon les données publiées mercredi par la direction des études et des statistiques du ministère du Travail (Dares), le nombre de salariés au chômage partiel s'était établi à 8,7 millions en avril et 7,2 millions en mars.

Les syndicats sont vivement opposés à toute baisse de l'indemnisation des salariés. Quant au Medef, il veut que la prise en charge du chômage partiel ne baisse pas de nouveau avant la rentrée.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL