Apple choisit d'équiper ses ordinateurs de ses propres puces — APPLE

Alain Brian
Juin 23, 2020

Une petite fleur a grignoter?

Comme les rumeurs l'indiquaient, Apple a donc décidé d'utiliser ses propres puces, désormais regroupées sous le titre "Apple Silicon" et mettant fin à 14 années de partenariat exclusif avec Intel. Sa note de recherche a été rapportée par MacRumors, 9to5Mac, et AppleInsider. Cet iMac devrait être publié au troisième trimestre 2020, mais une version ARM le suivra au premier trimestre de l'année prochaine.

Le premier ARM Mac sera probablement un MacBook Pro 13 pouces au quatrième trimestre 2020 ou au premier trimestre 2021, a déclaré Kuo; on pense que le facteur de forme est similaire au modèle actuel. Le processeur ARM d'Apple fournirait des performances pouvant être 50 à 100% plus puissantes, en comparaison à ceux d'Intel. Les rumeurs évoquaient un nouvel iMac et/ou un nouveau MacBook.

Apple est passé en 2006 des processeurs PowerPC d'IBM et de Motorola à des puces Intel, entamant alors une longue transition qui a conduit le groupe a équiper toute sa gamme d'ordinateurs fixes et portables de processeurs du géant des semi-conducteurs.

Les applications et logiciels seront compatibles avec Apple Silicon dès le lancement des premiers Mac équipés des puces pommées, afin d'éviter que les utilisateurs ne soient perdus durant la transition. Bref, une WWDC vraiment riche se dessine.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL