Attention aux dangers du soleil — Gel hydroalcoolique

Evrard Martin
Juin 20, 2020

Alors que les vacances d'été se profilent, le coronavirus circule toujours. Elles insistent donc pour que le respect des gestes barrières se poursuivent, et notamment le lavage régulier des mains. Se laver régulièrement les mains avec du savon ou utiliser une solution hydroalcoolique est plus que jamais important pour limiter les risques d'infection.

Tout un temps introuvable pendant le confinement, il est désormais plus aisé de trouver du gel hydroalcoolique en grande surface, mais aussi dans des distributeurs qui voient le jour un peu partout.

Il a beaucoup été question de gel hydroalcoolique durant la pandémie de la Covid-19.

Interrogée par BFMTV, elle déconseille vivement l'utilisation de gel en plein soleil.

Car si il n'y a pas de risque de brûlure de la peau (ni l'éthanol ni la glycérine qui se trouvent dans ces gels ne sont photosensibilisants), le risque d'irritation cutanée est bien présent. "L'alcool est un agent irritant et desséchant qui peut déshydrater la peau. Et les rayons UV du soleil étant eux-même assez agressifs, la peau doit faire face à deux agressions en même temps" détaille jeudi Brigitte Milpied, dermatologue à Bordeaux à BFM TV.

Un risque qui peut-être multiplié quand on sait que ces solutions sont souvent utilisées abusivement. Une fausse impression qui pousse à en remettre. Les parfums et les huiles essentielles parfois ajoutées dans le produit sont également à éviter.

Les personnes à la peau sensible, comme les enfants, doivent redoubler de prudence.

Par ailleurs, ayant la peau plus fine que les adultes, les enfants sont particulièrement à risques, explique le quotidien espagnol "lavozdegalicia". Les spécialistes s'accordent pour dire qu'il faut privilégier le savon et l'eau froide. Vous savez maintenant quoi mettre dans votre sac de plage.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL