Banksy volé au Bataclan : six personnes placées en détention provisoire

Pierre Vaugeois
Juin 27, 2020

Six personnes, soupçonnées d'avoir volé en 2019 au Bataclan à Paris une oeuvre attribuée à Banksy et retrouvée récemment en Italie, ont été inculpées vendredi et placées en détention provisoire, a-t-on appris samedi de sources judiciaire et policière.

Ces six personnes ont été interpellées cette semaine en Isère et Haute-Savoie.

Deux d'entre eux ont été mis en examen du chef de vol en bande organisée et les quatre autres ont été mis en examen du chef de recel de vol en bande organisée. Les six individus ont été placés en détention provisoire. Aucune indication n'a été donnée sur leurs identités, les lieux précis des interpellations, ni sur ce qui aurait motivé leur geste.

"Nous avons récupéré la porte volée au Bataclan avec une oeuvre de Banksy représentant la jeune fille triste", avait indiqué un officier supérieur des carabiniers à Teramo, précisant que l'opération a été menée en présence de policiers français.

Les malfaiteurs s'en étaient emparé en découpant la porte à la meuleuse dans la nuit du 25 au 26 janvier 2019. La scène avait été filmée par des caméras de vidéo surveillance.

Banksy, qui préserve son identité, a revendiqué sur son compte Instagram plusieurs de ses réalisations, dont celle du Bataclan.

La police italienne avait annoncé le 10 juin dernier avoir retrouvé la porte métallique en question et l'oeuvre qu'elle supporte, en bon état, dans une fermette de la campagne des Abruzzes, au cours d'une opération conjointe des policiers français et des carabiniers italiens.

Soulagement aussi pour le commandant de police français Christophe Cengig, chargé, à l'ambassade de France à Rome, de la lutte contre la criminalité organisée et qui avait également pris part à l'opération.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL