Bayer indemnisera les plaignants américains à hauteur de 10 milliards — Roundup

Xavier Trudeau
Juin 25, 2020

Bayer a annoncé mercredi qu'il versera entre 10,1 et 10,9 G$ US pour mettre un terme aux procédures lancées par près de 100 000 Américains ayant souffert d'un cancer qu'ils imputent à leur exposition au Roundup, un herbicide à base de glyphosate produit par Monsanto.

Le groupe allemand a perdu ses trois premiers procès aux États-Unis liés au glyphosate, qui ne sont pas inclus dans cet accord et pour lesquels Bayer indique qu'il va continuer à les contester en appel. Le géant allemand précise toutefois que ces accords, ainsi que d'autres de moindre importance financière, " ne contiennent aucune reconnaissance de responsabilité ou de faute ".

Cet accord Roundup " intervient au bon moment pour que Bayer mette fin à une longue période d'incertitude", s'est réjoui dans le communiqué Werner Baumann, président du directoire de Bayer, le jugeant " financièrement raisonnable par rapport aux risques financiers importants qu'impliqueraient un contentieux courant sur plusieurs années ".

L'accord résout les litiges actuels et met en place un mécanisme clair pour gérer les risques des litiges potentiels futurs, dit Bayer dans un communiqué.

Cela ne devrait en tout cas pas éteindre les polémiques concernant le Roundup, classé en 2015 " cancérigène probable " par le Centre international contre le Cancer (Circ), une instance de l'OMS, et le glyphosate. "L'accord comprend la création d'une classe de potentiels futurs plaignants et la création d'un comité scientifique de classe indépendant".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL