Coronavirus : l'OMS donne l'alerte en Europe

Claudine Rigal
Juin 27, 2020

Dans certains pays, comme en Allemagne et au Portugal, les gouvernements ont repris des mesures pour confiner leur population. "Car si " l'épidémie a atteint une sorte de plancher", explique Antoine Flahault, épidémiologiste à l'université de Genève, " le coronavirus n'a pas cessé de circuler " [Le Figaro]. "Ils étaient de 183 000 nouveaux cas de Covid-19 ce lundi", explique l'OMS citée par L'Express et l'AFP.

L'organisation mondiale a appelé la communauté internationale à faire preuve de "solidarité " et de "transparence " pour que les pays ayant le plus grand nombre cas actifs de covid19 reçoivent les stocks de dexaméthasone en priorité.

Lors d'une conférence de presse tenue le jeudi 25 juin à Copenhague, au Danemark, le directeur régional de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en Europe Hans Kluge s'est inquiété de la recrudescence de l'épidémie du Covid-19 sur le continent. Selon lui, " Dans 11 de ces pays, l'accélération de la transmission a entraîné une recrudescence très importante qui, si elle n'est pas maîtrisée, poussera les systèmes de santé au bord du gouffre une fois de plus en Europe ". "En Slovénie, le port du masque a été réimposé dans les lieux et les transports publics", poursuit la chaîne.

L'armée australienne a annoncé hier le déploiement de 1 000 soldats à Melbourne, deuxième ville la plus peuplée de l'immense île-continent, après l'apparition d'un foyer épidémique de Covid-19 et des placements en isolement dans des hôtels. Les Etats-Unis sont le pays le plus touché avec 121 225 décès.

En tout l'Europe a déclaré 2,5 millions de cas de contamination au COVID-19.

Par ailleurs, le directeur de la branche Europe de l'OMS a salué la réaction "rapide " de pays comme la Pologne, l'Allemagne, l'Espagne et Israël face à la flambée de nouveaux cas survenue dans "les écoles, les mines de charbon et les milieux de production alimentaire " ces dernières semaines. "Il est donc " vital " de continuer à suivre les règles d'hygiène et de distanciation, explique l'OMS: " Cette nouvelle forme de normalité est devenue notre quotidien".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL