Des pays européens signent un accord garantissant 300 millions de doses — Vaccin

Xavier Trudeau
Juin 14, 2020

"Nous aurons très probablement un vaccin d'ici la fin de l'année, l'hiver prochain", a déclaré, samedi 13 juin sur franceinfo, Jacques Battistoni, président du syndicat de médecins MG France, alors que la France, conjointement avec l'Allemagne, l'Italie et les Pays-Bas, a signé un accord avec le laboratoire AstraZeneca qui garantit la fourniture de 300 millions de doses.

Cette course à l'antidote contre le Covid -19 est une aubaine pour les laboratoires, ce qui explique les efforts importants consacrés à la recherche sur ce virus: "Il y a beaucoup d'argent à gagner pour un laboratoire en cas de découverte d'un vaccin", rappelle le président du syndicat de médecins MG France.

Les doses "doivent être distribuées à tous les États membres qui veulent participer, en fonction de la taille de leur population", selon le ministère et "l'action rapide et coordonnée d'un groupe d'États membres" va bénéficier à "tous les citoyens de l'UE", s'est pour sa part réjoui le ministre allemand de la Santé, Jens Spahn.

Les gouvernements européens ont donné vendredi un mandat politique à la Commission européenne pour négocier en leurs noms les pré-commandes de vaccins potentiels contre le coronavirus.

Elle plaidait notamment pour la mise en place de contrats d'achats anticipés, un principe accepté par les Etats membres, même si la santé reste une compétence nationale et non communautaire.

AstraZeneca avait fait savoir vendredi qu'il attendait pour septembre des résultats sur l'efficacité du vaccin contre le nouveau coronavirus sur lequel il travaille avec l'université d'Oxford.

Au total, une dizaine de travaux sur différents vaccins ont atteint le stade des essais cliniques dans le monde.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL