Donald Trump attendu pour une visite de son mur anti-migrants — USA

Claudine Rigal
Juin 24, 2020

Le président américain Donald Trump a vanté mardi depuis l'Arizona l'efficacité du mur construit sur une partie de la frontière entre les États-Unis et le Mexique.

Après une réunion de campagne décevant samedi à Tulsa, dans l'Oklahoma, il se sera mardi à Yuma, en Arizona, pour "marquer l'achèvement de 200 miles (322 kilomètres) de nouveau mur à la frontière sud-ouest avec le Mexique", selon un communiqué du ministère de la Sécurité intérieure.

"Le locataire de la Maison Blanche a insisté sur le fait que ce mur était " infranchissable " à moins de disposer " d'une échelle extraordinairement longue ". Il a assuré qu'il avait été très utile en particulier contre le Covid-19.

" Il a arrêté le Covid, il a tout arrêté", a-t-il martelé. "Si nous n'avions pas le mur, la situation serait catastrophique", a-t-il ajouté.

Le milliardaire new-yorkais a fait de la lutte contre l'immigration illégale, un des marqueurs de sa présidence.

Promis le jour du lancement de sa campagne, le 16 juin 2015, ce " mur magnifique " dont la description et la taille ont varié au fil des meetings, est une source de frustration récurrente pour Donald Trump depuis son arrivée au pouvoir.

Il participera à une table-ronde avec des responsables locaux sur le thème " de la sécurité à la frontière " et inspectera l'édifice qu'il à financé avec le budget du Pentagone face au refus du Congrès de lui accorder les fonds qu'il demandait.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL