Edgerunners, un animé dans Night City — Cyberpunk

Alain Brian
Juin 27, 2020

Ajoutons à cela une personnalisation du protagoniste principal (surnommé " V ") poussée (plus de 35 coiffures, 8 couleurs d'iris, cicatrices, tatouages, grains de peau, etc), une liberté d'approche, une ville dense aux quêtes annexes multiples...et on tient sans doute le jeu le plus prometteur de cette fin d'année tout simplement!

Quoi qu'il en soit, le studio CD Projekt Red tenait ce soir un stream baptisé Night City Wire, dans lequel il a dévoilé une nouvelle bande-annonce de son titre. Ayant tout à perdre, il choisit de rester en vie en devenant un edgerunner - un mercenaire hors-la-loi, c'est-à-dire un cyber punk. Il ne sera pas facile de plaire à la fois aux fans de jeux vidéo et d'animés, mais j'aime les défis et j'attends avec impatience de passer en production. Les détails sont rares pour le moment, mais le producteur basé au Japon pour Cyberpunk Edgerunners Saya Elder a taquiné le projet est une histoire autonome dans le monde de Cyberpunk 2077. Alors que l'anime aura lieu à Night City, Trigger prévoit d'introduire de nouveaux personnages et une histoire différente. Le jeu vidéo prévu pour le mois de novembre prochain aura donc droit à son spin-off japonais, intitulé Cyberpunk Edgerunners. Et ce sans compter les adaptions en chantier d'une série animée Cuphead et d'un film live Dragon's Lair. Imaishi a précédemment travaillé sur Kill la Kill, Gurren Lagann et Promare.

Hiromi Wakabayashi de Kill la Kill fame sera le directeur créatif.

Les créateurs de personnages incluent Yoh Yoshinari et Yuto Kaneko de la Little Witch Academia.

Enfin, le scénario adapté sera écrit par Promare écrit Yoshiki Usa et Gurren Lagann et Promare écrit Masahiko Otsuka. Les premiers épisodes devraient être diffusés d'ici 2022 sur la plateforme de diffusion en ligne. Au niveau de la bande-sonore, c'est le compositeur Akira Yamaoka (Silent Hill) qui s'en chargera.

Avez-vous hâte à Cyberpunk: Edgerunners?

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL