Gel hydroalcoolique et soleil : un cocktail 'dangereux'

Evrard Martin
Juin 25, 2020

Avec la saison estivale, les précautions anti-Covid-19 demeurent, mais attention: certains gels et solutions hydroalcooliques (SHA), utiles pour la désinfection, ne doivent pas être utilisés les mains mouillées car cela peut provoquer des irritations.

Les solutions de désinfection contre les bactéries, les virus et les champignons ne sont "pas des produits de lavage des mains", rappelle-t-elle, soulignant que les utiliser sur des mains mouillées dilue les composants et fait perdre à la solution de son efficacité mais s'avère également dangereux. "Or au soleil, il est bien connu que le parfum ou les huiles essentielles peuvent engendrer des risques d'hyperpigmentation de la peau lorsqu'ils sont exposés au soleil, et entraîner la formation de tâches brunes avec le temps", pointe aussi Catherine Oliveres-Ghouti, dermatologue à Paris. Le Dr Marta Frieyro, dermatologue à l'hôpital Quirónsalud Marbella, dans le sud du pays, explique dans le quotidien El Mundo.que l'absorption rapide du gel hydroalcoolique crée une fausse sensation d'évaporation totale du produit sur la peau, alors "qu'il reste longtemps sur sa surface" et que l'exposition de la peau au soleil peut conduire à "une brûlure". Résultat: le risque de brûlure est beaucoup plus important.

Qu'est-ce que ce gel, sinon une solution contenant 60 % à 70 % d'éthanol ou d'alcool propylique? Ils la rendent donc plus fragile aux rayons du soleil, tout comme le parfum.

Mieux vaut se laver les mains avec du savon et de l'eau avant de s'exposer au soleil.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL