Issu de l'esclavage, le chant "Swing Low, Sweet Chariot" bientôt interdit — Rugby

Solenn Plantier
Июня 24, 2020

La semaine dernière, la Rugby Football Union a annoncé qu'à la lumière des récents événements, elle réexaminerait l'utilisation controversée de l'expression "Swing Low, Sweet Chariot", qui est couramment chantée par les fans de l'équipe anglaise de rugby. "Il aurait ensuite fait son entrée à Twickenham en 1987, en hommage au joueur de rugby à VII et à XIII Martin Offiah, surnommé " Chariots " en référence au film oscarisé " Les chariots de feu ". Il est, depuis plus de 30 ans, entonné par des milliers de supporters lors de chaque rencontre de la sélection anglaise. Mais, sur fond de tensions dans de nombreux pays depuis la mort de George Floyd le 25 mai dernier, l'utilisation de ce chant fait polémique.

La prise de conscience est aussi en marche dans le monde du rugby.

"Swing Low, Sweet Chariot" est une chanson spirituelle noire qui a été chantée à la fois sur le chemin de fer clandestin et lors des funérailles des Noirs, a déclaré Josephine Wright, professeur d'histoire de la musique et de la littérature et d'études africaines au College of Wooster, au New York Times en 2017. - La fédération anglaise de rugby. Nous devons faire plus pour la diversité et sommes déterminés à accélérer le changement et à accroître notre vigilance.

"Je l'ai toujours détestée", a pour sa part déclaré au quotidien The Telegraph l'ancien talonneur Brian Moore. Elle n'est pas appropriée.

Le chant divise également les joueurs, actuels et passés, de la sélection anglaise. Je ne pense pas que quiconque à Twickenham chante avec une intention malveillante. Il est "regrettable" que les fans de rugby se soient approprié cette chanson, a-t-elle ajouté. "Elle a des connotations esclavagistes et si la RFU prenait la décision (de l'interdire), j'en serais heureux".

Le débat s'est déplacé sur le terrain politique.

D'autres rapports

Discuter de cet article