Julien Lepers ne touchera que 800 000 euros d'indemnités

Pierre Vaugeois
Juin 30, 2020

En février 2016, Julien Lepers avait dû céder sa place à la tête de Questions pour un champion, au profit de Samuel Etienne. Le conseil des prud'hommes de Paris vient de débouter l'ex-animateur vedette, selon des informations du Parisien.

En revanche, les prud'hommes ont décidé d'augmenter ses indemnités de licenciement. Néanmoins, il ne repart pas les mains vides.

Après 28 ans à l'antenne, FremantleMedia, la société de production de "Questions pour un champion", versera cependant un solde de tout compte de 800.000 euros à l'animateur, correspondant à son salaire de 39.907 euros. Son employeur ne lui avait payé jusqu'ici que 1316,38 euros.

Lors de la première audience, en mars 2018, son avocat, Maître Pierre-Olivier Lambert, avait pointé du doigt "la technique de cow-boy" de FremantleMedia en prétextant "une baisse d'audience et le fait que Julien Lepers n'incarnait plus la ligne éditoriale, était devenu ringard". "Le dossier est vide", avait-il ajouté. Julien Lepers a été licencié en plein milieu de la saison (en févier). "C'est scandaleux. Le service public est là pour montrer l'exemple et ce n'est pas comme ça qu'on se comporte avec les téléspectateurs".

L'ancien animateur demandait également 480 000 euros d'indemnités à cause des " conditions brutales et vexatoires dans lesquelles s'est déroulé le licenciement ". Mais une fois encore, le conseil des prud'hommes a rejeté sa demande, rappelant qu'à l'époque, il avait refusé l'envoi d'un communiqué commun avec la société de production ainsi que la présentation d'une émission hommage de ses meilleurs moments. Ni les 500 000 euros qu'il réclamait en raison du préjudice que ce licenciement et l'annonce qui en a été faite auraient causé à son image.

"Mon client a obtenu le minimum", a indiqué Me Pierre-Olivier Lambert. Mais on gagnera le deuxième round.

" Suivez toutes les infos de TV Magazine sur Facebook et Twitter".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL