La barre des 10 millions de cas dans le monde franchie — Coronavirus

Claudine Rigal
Juin 29, 2020

L'Europe est le continent comptant le plus de décès (196 086 pour 2 642 897 cas), suivi de la zone États-Unis/Canada (134 315, 2 642 754), de l'Amérique latine et des Caraïbes (111 640, 2 473 164), l'Asie (33 107, 1 219 230), le Moyen-Orient (15 505, 730 977), l'Afrique (9604, 381 396) et l'Océanie (133, 9158).

Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 55 961 morts pour 1 274 974 cas, le Royaume-Uni avec 43 414 morts (309 360 cas), l'Italie avec 34 708 morts (239 961 cas), et la France avec 29 778 morts (199 343 cas).

Un contrat de 127 millions de dollars a été passé.

Loin de s'éteindre, la pandémie continue de faire des ravages dans certains pays. Le "Sunshine State" a comptabilisé 9585 nouveaux malades et 24 morts sur une seule journée, un bilan inédit depuis le début de la pandémie. Ainsi, le gouverneur de Californie a ordonné dimanche la fermeture des bars de Los Angeles et de six autres comtés de cet État du sud-ouest américain qui connaît un rebond de la pandémie. Le président américain n'est jamais apparu masqué en public.

Tous ces bilans ne reflètent toutefois qu'une fraction du nombre réel de contaminations.

Leicester dans le centre de l'Angleterre risque d'être partiellement reconfinée en raison d'une recrudescence des cas, a indiqué ce dimanche la ministre de l'Intérieur britannique, Priti Patel. Il avait autorisé la réouverture des bars californiens le 12 juin.

Cette perspective intervient deux jours avant un discours prévu du Premier ministre Boris Johnson - vivement critiqué pour sa gestion de la crise du coronavirus - dans lequel il détaillera des mesures pour donner un coup de fouet à des travaux d'infrastructure. Vendredi, les Etats-Unis ont fait état de 45.242 nouveaux cas confirmés, soit la hausse quotidienne la plus élevée depuis le début de la maladie.

D'après l'Organisation mondiale de la santé, ce chiffre de 10 millions est environ le double de cas graves de grippe enregistrés chaque année dans le monde.

La Russie a fait état de 6791 nouveaux cas de contamination au coronavirus, le total quotidien restant sous la barre des 7000 pour le troisième jour de suite.

Samedi, l'ayatollah Ali Khamenei avait déploré que les efforts initiaux pour contenir la maladie aient "diminué de la part de certaines personnes et autorités", avertissant que les problèmes économiques du pays empireraient en cas de propagation non maîtrisée de l'épidémie. Ce vaccin expérimental, sur lequel l'université travaille avec le groupe pharmaceutique AstraZeneca, est un des plus prometteurs parmi les dizaines de vaccins en cours d'élaboration dans le monde.

Outre à nouveau les Etats-Unis, elle fait maintenant rage en Inde et aux Brésil, avec respectivement plus de 17.000 et près e 39.000 nouveaux cas annoncés samedi. A partir du 1er août, les stades seront autorisés à remplir deux tiers de leur capacité, et à partir du 16 août, il n'y aura plus de restrictions.

La Chine a confiné dimanche près d'un demi-million de personnes près de la capitale Pékin, touchée depuis mi-juin par un rebond de Covid-19 que les autorités décrivent encore comme "grave et complexe".

Le pays asiatique a largement contenu l'épidémie.

En revanche, le nouveau coronavirus poursuit son déclin dans le Nord-Est qui a longtemps été l'épicentre de la pandémie.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL