La Commission européenne valide le plan d'aide par l'Etat allemand — Lufthansa

Xavier Trudeau
Juin 25, 2020

La Commission européenne a approuvé jeudi l'intervention de l'Allemagne au capital de Lufthansa, pour 6 milliards d'euros, afin d'aider la compagnie aérienne à surmonter la crise liée au nouveau coronavirus.

L'exécutif européen précise avoir donné son feu vert dans le cadre de l'assouplissement provisoire des règles en matière d'aides d'Etat face à la crise économique.

Outre cette injection de capital, l'Etat allemand va apporter sa garantie à un prêt de 3 milliards d'euros pour Lufthansa.

Mais "cette aide substantielle" est "assortie de conditions, notamment pour garantir que l'Etat soit suffisamment rémunéré, et de mesures supplémentaires pour limiter les distorsions de concurrence", souligne la vice-présidente de la Commission, Magrethe Vestager, citée dans le communiqué.

Cette condition doit donner "aux transporteurs concurrents la possibilité de pénétrer sur ces marchés, garantissant des prix équitables et un choix accru pour les consommateurs européens".

Le principal actionnaire de Lufthansa, le milliardaire Heinz Hermann Thiele, votera pour le plan de sauvetage qu'il avait critiqué et aurait pu faire échouer lors de l'assemblée générale jeudi, a-t-il annoncé mercredi dans une interview.

Mais même avec l'aide publique, les prochaines années s'annoncent compliquées pour Lufthansa. Le redémarrage ne sera que très progressif: en septembre, le groupe prévoit une offre toujours inférieure de 60 % à la normale.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL