Macron dit retenir toutes les propositions sauf trois — Convention climat

Pierre Vaugeois
Juin 29, 2020

Le chef de l'État a par ailleurs appelé son Premier ministre Édouard Philippe pour le féliciter de sa "belle victoire" au Havre et prévoit de le voir "un petit moment en tête-à-tête" lundi matin, avant leur réunion avec les membres de la Convention citoyenne pour le climat, a précisé l'Élysée. La convention citoyenne, estiment-ils, "insiste à juste titre sur la nécessité de réinvestir les friches et les zones commerciales obsolètes des entrées de ville", soit "des centaines de milliers d'hectares artificialisés et mono-fonctionnels".

Le Président français s'est dit favorable à la modification de l'article 1 de la Constitution proposée par la Convention citoyenne.

Aborder la question de la rénovation des bâtiments "uniquement par le volet énergétique est un frein", juge pour sa part le Conseil de l'Ordre des architectes, pour qui "la conception, en neuf comme en rénovation, doit prendre en compte tous les paramètres de la qualité d'usage, le fonctionnement, la valeur patrimoniale, l'adaptabilité de l'habitat aux transformations de la structure familiale et au choc climatique, et évidemment les volets santé et énergie".

De plus, Emmanuel Macron s'est prononcé pour l'organisation d'un référendum en 2021 pour introduire dans la Constitution les notions de biodiversité, d'environnement et de lutte contre le réchauffement climatique.

Après avoir écarté le crime d'écocide, le renvoyant au droit international, le chef de l'État a déclaré qu'il allait recourir à des experts juridiques sur la possibilité de créer une telle infraction criminelle. "Et nous verrons alors ensemble les suites à donner", ajoute-t-il.

Emmanuel Macron a également annoncé que 15 milliards d'euros supplémentaires sur deux ans seront injectés pour la conversion écologique. "Il a promis la mise en place d'un " fonds de transformation écologique de notre économie dans le plan de relance " pour notamment " investir dans les transports propres, rénover nos bâtiments " et " inventer les industries de demain ".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL