Mathieu Kassovitz s'insurge contre les violences policières 25 ans après La Haine

Pierre Vaugeois
Juin 2, 2020

Hier, l'acteur et réalisateur Mathieu Kassovitz, s'est à son tour exprimé sur le sujet en revenant notamment sur son film "La Haine ", sorti en 1995 et primé de multiples fois, qui dénonçait déjà les violentes dérives policières. Après avoir récupéré un pistolet ils errent dans Paris et ses cités périphériques, la colère gronde. L'occasion pour son réalisateur émérite, Mathieu Kassovitz, de s'exprimer sur les violences policières, alors au cœur de son film, et qui font malheureusement l'actualité depuis une semaine.

Je ne peux pas parler du film sans parler de ce qui se passe aujourd'hui, pas seulement aux Etats-Unis mais partout dans le monde, à savoir que les brutalités policières sont toujours d'actualité. Nous acceptons sans problème que des policiers fassent des erreurs et que des jeunes tombent sous les coups de la police pour différentes raisons. "Mais ce que nous voulons c'est la justice." . La justice est responsable du comportement des policiers et de la philosophie qu'ils trimballent avec eux. Mais c'est leur travail! "Il faut que les politiciens disent ce qu'ils pensent, car nous avons dans notre pays des histoire aussi terribles". "Et on va continuer".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL