Présidentielle américaine 2020: Biden grimpe dans les sondages

Claudine Rigal
Juin 26, 2020

"Je suis ici pour dire que l'aide est en route si nous faisons le travail, car il n'y a personne en qui j'ai plus confiance pour pouvoir guérir ce pays et se remettre sur la bonne voie que mon cher ami Joe Biden", a déclaré M. Obama, apparaissant sur un écran partagé avec le candidat présumé démocrate.

Barack Obama, 58 ans, lui avait accordé son soutien le 14 avril. Tout ce qui a été fait jusqu'à maintenant n'est pas suffisant.

Après s'être longtemps fait discret, Barack Obama s'est exprimé à plusieurs reprises depuis la mort de George Floyd, le 25 mai, qui a provoqué un mouvement historique de protestation contre les violences policières et le racisme aux États-Unis.

La Maison Blanche, sous Donald Trump, ainsi que les républicains et les médias conservateurs ont frappé "aux fondations mêmes de ce que nous sommes", a encore accusé Barack Obama. "Notre pays est meilleur, plus généreux et intelligent que ce que Donald Trump peut comprendre", a déclaré, quant à lui, Joe Biden.

Malgré une campagne brusquement paralysée en mars par la pandémie de Covid-19 puis les mesures pour éviter sa propagation, l'ancien vice-président a pris le large dans les sondages ces dernières semaines. Mais, sur le plan financier, il est parti avec un lourd retard sur Donald Trump, qui fait campagne pour sa réélection et lève des fonds depuis son arrivée à la Maison Blanche, en 2017.

Le démocrate à deux mandats s'est avéré un atout majeur lors de son premier événement virtuel avec M. Biden depuis qu'il a approuvé sa candidature présidentielle et la collecte de fonds a collecté 7,6 millions de dollars (6 millions de livres sterling) auprès de 175 000 contributeurs locaux. Mais le candidat républicain pouvait compter sur 265 millions de dollars de liquidités, contre 118 million de dollars pour le démocrate.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL