Quand Donald Trump évoque un vaccin contre le VIH... qui n'existe pas

Evrard Martin
Juin 17, 2020

En promettant un vaccin contre le Covid-19 "avant la fin de l'année" en conférence de presse ce mardi, le président Trump a fait référence au vaccin contre le VIH.

Mais en voulant les féliciter, Donald Trump leur a attribué la découverte d'un vaccin contre le sida qui n'existe pas... Lors d'un point presse organisé à la Maison Blanche ce mardi 16 juin, l'époux de Melania Trump a tenu à adresser son respect aux scientifiques américains qui cherchent actuellement un traitement contre le Covid-19.

"Avant la fin de l'année, je prédis que nous aurons trouvé un vaccin ainsi qu'un traitement" contre le coronavirus. Ce sont les meilleurs, les plus intelligents, les plus brillants, et ils ont notamment mis au point le vaccin contre le VIH. Et de poursuivre: "Je suis de très près ce que font les scientifiques, les médecins". Ils ont déjà mis au point de nombreux autres traitements au cours de ces dernières années. "Vous le savez, il y a beaucoup de choses qui existent, et plusieurs entreprises sont impliquées", a expliqué le président étasunien.

Si la recherche a permis de trouver des associations de médicaments qui permettent désormais de vivre avec le VIH ou encore d'obtenir la PrEP, un traitement préventif qui réduit de 99% les risques de contamination, aucun vaccin préventif ou curatif n'existe pour le moment. "Le Sida était une condamnation à mort et maintenant les gens vivent leur vie, avec une pilule [et non une facture, contrairement à ce que nous avions traduit précédemment, NDLR], c'est incroyable".

Une fois encore, ses propos ne sont pas exacts, comme le précise Sidaction sur son site internet.

"Non, il n'existe pas de vaccin contre le VIH/sida", affirme clairement l'association.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL