"The Chicks", le nouveau nom symbolique des "Dixie Chicks" — Etats-Unis

Pierre Vaugeois
Juin 28, 2020

Nous remercions chaleureusement le groupe The Chicks de la Nouvelle-Zélande de nous avoir gracieusement permis de partager leur nom. Nous sommes honorées de coexister avec ces sœurs exceptionnellement talentueuses, a fait savoir le groupe dans un communiqué.

Le changement est apparu au public ce jeudi 25 juin quand les Chicks ont présenté, sous leur nouveau nom, sur les plateformes de streaming leur dernier morceau "March March". "Celui-ci évoque les récentes manifestations contre le racisme, les violences policières et plus largement des thématiques progressistes, comme la lutte contre les armes à feu ou les droits des minorités sexuelles".

Le "Dixie" ou "Dixie Land" est un surnom donné au Sud américain, notamment aux Etats esclavagistes ayant quitté l'Union pendant la guerre de Sécession (1861-1865).

Lady A a déclaré à l'époque: " Nos cœurs ont été remués de conviction, nos yeux grands ouverts sur les injustices, les inégalités et les préjugés auxquels les femmes et les hommes noirs ont toujours été confrontés et continuent de faire face tous les jours.

La "country", quant à elle, se perçoit comme un genre de musique, qui se caractérise par un rythme entraînant et rappelle les folklores venues des îles britanniques dans les années 1920.

Le trio avait été boudé par les stations de radio country en 2003 à la suite des critiques formulées par Natalie Maines à l'égard de George W. Bush, alors président des États-Unis. Cette prise de position leur avait valu de devenir personae non gratae dans le monde de la country. La décision intervient une semaine à peine après la publication d'un article dans Variety qui estimait qu'il était temps pour le groupe de changer de nom. Anciennement Lady Antebellum, il a décidé de supprimer le terme "antebellum" en raison des associations "qui pèsent sur ce mot faisant référence à la période de l'histoire précédant la guerre civile, qui inclut l'esclavage".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL