Twitter masque un message de Donald Trump pour " comportement inapproprié "

Claudine Rigal
Juin 24, 2020

Le réseau social Twitter a ajouté une mention signalant qu'un des tweets du président américain, Donald Trump "enfreignait " ses règles portant sur les "comportements inappropriés", tout en laissant la possibilité de le lire. Mardi, Twitter a décidé de masquer un message du président, dans lequel il menaçait d'utiliser " une force conséquente " si les manifestants, qui se relaient depuis des semaines devant la Maison Blanche, tentaient d'établir une " zone autonome " à Washington.

"Notre règlement stipule que nous n'autorisons pas les gens à souhaiter ou espérer nuire à une personne ou à un groupe de personnes", a expliqué Twitter en réponse à une sollicitation de l'AFP.

La Maison Blanche n'a pas tardé à réagir face à cette situation.

"Soyons très clairs sur ce qui vient de se passer: Twitter a dit que c'était inapproprié pour le président des États-Unis de dire qu'il va faire respecter la loi", a déclaré la porte-parole de la Maison Blanche Kayleigh McEnanya. Après avoir signalé l'un de ses tweets pour "apologie de la violence" après le décès de George Floyd, mort asphyxié par un policier blanc lors d'un contrôle le 25 mai à Minneapolis, ou avoir apposé le terme "média manipulé" sur une vidéo, le réseau social a encore sévi à l'encontre du président des États-Unis. Le président a précisé qu'il signerait prochainement un décret sur la protection des monuments américains.

La Section 230 offre aux plateformes numériques une immunité contre toute poursuite judiciaire liée aux contenus publiés par des tiers.

Facebook, qui n'a pas retiré les mêmes messages du président, a été vivement critiqué pour son inaction par la société civile mais aussi en interne, par ses propres employés. Ils sont aussi sommés de prendre des mesures de lutte contre le racisme systémique qui empoisonne les Etats-Unis.

Le tweet de Donald Trump réagissait à la tentative, la veille, de quelques manifestants d'ériger un campement aux abords de la présidence sur le modèle de la zone sans police créée à Seattle il y a deux semaines.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL