Airbus veut supprimer 15 000 postes, la résistance s'organise

Xavier Trudeau
Juillet 2, 2020

Un tiers de ces suppressions de postes doivent être réalisées en France, mais l'Allemagne est le pays le plus touché, avec 5.100 postes concernés.

La filiale Stelia, implantée à Rochefort, Mérignac, Méaulte et Saint-Nazaire, doit aussi perdre plusieurs centaines de postes, a précisé M. Knepper, rendant compte de l'information communiquée aux syndicats par la direction du groupe, après l'annonce mardi d'un plan de suppression de quelque 15 000 emplois dans le monde.

Compte tenu de l'ampleur de la baisse d'activité, ce chiffre aurait pu être pire sans les mesures de soutien dont a bénéficié le secteur a assuré le Pdg Guillaume Faury alors que le trafic aérien ne devrait pas retrouver son niveau 2019 avant 2023, voire 2025.

" Les mesures prises jusqu'à présent par la société nous ont permis d'absorber le choc initial de cette pandémie". Maintenant, nous devons nous assurer que nous pouvons soutenir notre entreprise et émerger de la crise en tant que leader mondial de l'aéronautique, en bonne santé.

La direction et le conseil d'administration d'Airbus " s'engagent pleinement à limiter l'impact social de cette adaptation. "Les équipes d'Airbus et leurs aptitudes et compétences nous permettront de poursuivre notre ambition de créer un avenir durable pour l'aérospatiale", ajouté le dirigeant. Selon le président d'Airbus, la question des licenciements dépendra des aides mises en place par l'Etat: Possibilité d'un chômage partiel de longue durée? L'avionneur européen a communiqué jeudi 2 juillet aux organisations syndicales le détail des 5 000 suppressions de postes qui vont toucher l'ensemble de ses sites français. Ils s'adresseront demain aux salariés, avant d'annoncer la suite de leurs actions - excluant pour l'instant toute menace de grève.

Le gouvernement a jugé le plan d'Airbus "excessif " et le secrétaire d'État chargé des transports, Jean-Baptiste Djebbari, a rappelé sur RMC la position de l'État, qui "demande de procéder au moins de départs contraints possibles ", à l'unisson des syndicats du groupe. "Car elle se rétablira ".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL