Covid-19 : un premier test prometteur pour le vaccin fabriqué à Oxford

Evrard Martin
Juillet 20, 2020

Cette fois, c'est la célèbre revue The Lancet qui communique sur deux résultats préliminaires publiés dans ses pages.

Les données de l'essai clinique en phase initiale sur des volontaires sains du candidat-vaccin AZD1222, développé par Astrazeneca en collaboration avec l'université d'Oxford, ont montré que le traitement était sûr et qu'il produisait une réponse immunitaire. Ce second vaccin a provoqué une forte réaction en terme d'anticorps chez la plupart des 382 participants testé à deux dosages différents. Les chercheurs vont maintenant pouvoir s'attaquer au gros morceau: est-ce que leur vaccin protège bien contre le Covid-19? Les deux vaccins passent désormais en phase 3, soit des tests à plus large échelle afin d'assurer qu'ils soient efficaces et sans dangers.

Le premier ministre britannique Boris Johnson a salué sur Twitter "un pas important dans la bonne direction", tout en soulignant que d'"autres essais sont encore nécessaires".

Le deuxième projet de vaccin ("Ad5-nCoV") développé en Chine et soutenu par l'entreprise chinoise CanSino Biologics, a également produit des résultats encourageants dans un essai randomisé contre placebo, mené en double-aveugle.

"Si notre vaccin s'avère efficace, c'est une option prometteuse, car ce type de vaccin peut être produit à grande échelle", a commenté Sarah Gilbert, chercheuse à l'université d'Oxford. Les effets secondaires les plus observés: maux de tête, fièvre, fatigue et une douleur au point d'injection du vaccin.

Les deux projets de vaccin ont aussi entraîné chez 100% et plus de 90% des participants respectivement la production de lymphocytes T, les globules blancs dont le rôle est d'éliminer les organismes identifiés comme dangereux et de conserver en mémoire les caractéristiques de l'agresseur en cas de nouvelle infection.

Des essais cliniques ont révélé que deux projets de vaccins étaient prometteurs pour lutter contre la pandémie de Covid-19.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL