Covid-19: un traitement anti-inflammatoire inhalé donnerait d'excellents résultats

Evrard Martin
Juillet 21, 2020

En outre, les patients traités au SNG001 avaient deux fois plus de chances de se rétablir complètement au cours de la période de traitement que ceux qui ont reçu le placebo, poursuit-elle.

Près de 80% de risque en moins de développer une forme sévère de la maladie Covid-19.

La prise en charge de patients Covid-19 sévères bénéficierait grandement d'un traitement anti-inflammatoire à base d'interféron-bêta, une protéine produite naturellement par le système immunitaire. Au total, trois des patients (6%) traités avec le placebo sont morts, tandis qu'aucun décès n'est à déplorer parmi ceux traités avec le SNG001. L'étude a été réalisée sur un échantillon relativement réduit de patients - 101 - et n'a fait l'objet d'aucune évaluation par un comité de lecture. Selon le directeur général de Synairgen, Richard Marsden, il pourrait s'agir d'une " avancée majeure ".

L'investigateur en chef de l'essai, le professeur Tom Wilkinson, a salué un " effort coordonné considérable " et a déclaré que les résultats confirmaient la conviction des chercheurs que l'interféron bêta avait " un énorme potentiel en tant que médicament inhalé pour pouvoir restaurer la réponse immunitaire du poumon, améliorer la protection, accélérer la récupération et contrer l'impact.

Jusqu'alors seul un médicament, la dexaméthasone, a prouvé qu'il pouvait sauver des malades du Covid-19. De son côté, la Russie espère produire avec ses partenaires quelque 200 millions de doses d'un vaccin contre le coronavirus cette année, si les essais cliniques sont réussis, a indiqué lundi un haut responsable russe.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL