Des gants et des masques dans sept grands fleuves européens

Evrard Martin
Juillet 16, 2020

C'est le constat qu'a fait la Fondation Tara Océan, dont le navire scientifique (qui fait office de laboratoire flottant) parcourt sans cesse les fleuves du continent pour mieux étudier leur pollution.

L'actuelle pandémie du coronavirus continue de faire des ravages et oblige ainsi certains pays à adopter de nouvelles méthodes comme l'imposition du port des masques de protection. Des masques de protection et des gants ont été retrouvés "systématiquement" dans sept grands fleuves européens lors de prélèvements effectués en juin, annonce ce dimanche 12 juillet Romy Hentinger, une porte-parole de la fondation Tara sur France Inter.

Masques de protection et gants, sont autant d'éléments retrouvés dans plusieurs grands cours d'eau en Europe au cours du mois dernier et qui a suscité l'inquiétude de la Fondation Tara, luttant pour la protection des espace marins, qui a mis en garde contre les dangers potentiels que cela constitue pour l'écologie. "C'est préoccupant pour la suite ", car " on peut en déduire que d'autres sont déjà arrivés en mer ", a-t-elle déclaré sur France Inter (1).

Les fleuves étudiés font partie des neuf grands fleuves européens explorés en 2019 par la goélette scientifique, dans le cadre d'une mission sur les microplastiques: la Tamise, l'Elbe, le Rhin, la Seine, l'Ebre, le Rhône, le Tibre, la Garonne et la Loire. "On attend les résultats finaux de ces scientifiques qui sont encore en train de terminer ces fleuves", a ajouté Romy Hentinger.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL