Hong Kong : la Chine suspend les accords d'extradition avec trois pays occidentaux

Claudine Rigal
Juillet 30, 2020

Publié le 29 juil. Une rencontre officielle et cruciale entre Pékin et le ministre des Affaires étrangères du Vatican qui a eu lieu après plusieurs décennies de tension entre les deux parties. Le document des ministres des affaires étrangères des Etats membres précise que le bloc " examinera plus attentivement et limitera les exportations d'équipements et de technologies sensibles destinés à être utilisés à Hong Kong, en particulier lorsqu'il existe des raisons de suspecter une utilisation indésirable liée à la répression interne, à l'interception de communications internes ou à la cybersurveillance ".

"La Chine est fermement opposée aux décisions erronées de l'UE et a transmis de sérieuses observations à l'UE", a-t-il martelé, l'exhortant à "respecter réellement la position de la Chine sur la défense de la sécurité nationale à Hong Kong et à cesser de s'ingérer de quelque manière que ce soit dans les affaires de Hong Kong et les affaires intérieures de la Chine". La loi permet notamment pour la première fois à des agents chinois de s'installer à Hong Kong et d'extrader des suspects vers la Chine continentale.

Ces mesures interviennent en représailles de l'entrée en vigueur d'une loi de sécurité nationale draconienne à Hong Kong. Les États membres ont en outre convenu de soutenir la population de l'ancienne colonie britannique en lui permettant de se rendre plus facilement en Europe grâce à l'octroi de visas, de bourses et d'échanges d'universitaires.

"Craquez pour ce joli tapis en laine aux dimensions XL (230 x 160 cm).Tissé avec de la laine de Nouvelle-Zélande, il est doux au toucher et d'une qualité indéniable.On aime sa teinte chinée, ses bords frangés, qui soulignent son esprit nordique et nature.Existe en dimensions 170 x 120 cm".

La Grande-Bretagne, l'Australie et le Canada ont tous suspendu leurs traités d'extradition avec Hong Kong plus tôt ce mois-ci, tandis que les Etats-Unis ont mis fin au traitement préférentiel qui a contribué à faire du territoire l'un des pôles financiers mondiaux. Le calendrier politique local est également bouleversé: selon le " Hong Kong Economic Times", l'exécutif songerait à repousser les élections législatives de septembre, alors qu' un rebond épidémique affecte la métropole.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL