Jean Castex mise sur la police de proximité

Claudine Rigal
Juillet 26, 2020

Ses annonces étaient très attendues.

Autre satisfaction pour l'élu: 60 policiers seront prochainement déployés dans la capitale azuréenne, a annoncé Jean Castex, le projet d'hôtel des polices de la ville, regroupant polices nationale et municipale, " bénéficiera des crédits du plan de relance de la rentrée ", et la création d'un nouvel établissement pénitentiaire de 650 places " sera priorisée ". " Je sais que la situation du sous-effectif constaté à Nice, s'explique aussi par des considérations locales d'attractivité". Elle cohabitera avec la police nationale. Une "indemnité de fidélisation " va par ailleurs être accordée pour les fonctionnaires de police exerçant depuis plus de deux ans dans cette ville, pour les "remercier " de leur engagement mais aussi compenser un coût de la vie élevé. Le montant de cette nouvelle prime n'a pas été précisé.

Après Besançon, jeudi, pour l'emploi des jeunes, Roissy, vendredi, pour le renforcement de la sécurité sanitaire, c'est à Nice, samedi, que l'activiste Jean Castex s'est emparé de la sécurité, au côté du ministre de l'Intérieur Gérard Darmanin et du ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti.

Déjà appliquée dans certaines villes, l'amende de 200 euros en cas de consommation de drogues, en particulier de cannabis, sera bientôt généralisée partout en France.

Cette mesure doit permettre, selon le Premier ministre, de "lutter contre les points de vente qui gangrènent les quartiers".

Dix-huit maires de droite, parmi lesquels Christian Estrosi (Nice), François Grosdidier (Metz) et Arnaud Robinet (Reims), réclament dans une tribune au Journal du Dimanche l'extension des pouvoirs de leurs polices municipales, au lendemain d'une initiative en ce sens du gouvernement Castex. Les résultats de l'expérimentation " viendront nourrir des dispositions législatives à venir ", a-t-il ajouté. Le calendrier et les détails restent à déterminer mais il y sera expérimenté l'extension des prérogatives des policiers municipaux à la satisfaction du maire Christian Estrosi, qui promet 80 recrues.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL