La sonde des Émirats vers Mars, a décollé du Japon

Alain Brian
Juillet 20, 2020

Omran Sharaf, chef de projet pour la mission Mars des Émirats arabes unis au Centre spatial Mohammed bin Rashid (MBRSC), a déclaré: " Cela a été un moment décisif dans notre parcours de six ans pour construire et lancer la sonde Hope.

Al-Amal a décollé depuis le centre spatial de Tanegashima, au Japon.

Les Émirats arabes unis (EAU) lanceront leur toute première mission interplanétaire aujourd'hui (19 juillet), et vous pouvez regarder le décollage historique en direct. "C'est le futur des Émirats arabes unis ", s'est émue Sarah Al-Amiri, directrice adjointe du projet. "Elle permettra de répondre à des questions clés sur l'atmosphère martienne globale et sur la perte d'hydrogène et d'oxygène dans l'espace en une année martienne", selon la Mission Mars des EAU.

Hope se placera en orbite autour de la Planète Rouge afin "d'étudier l'atmosphère la dynamique de l'atmosphère martienne à la fois sur des périodes diurnes et saisonnières ", explique le site de l'Agence spatiale des Émirats Arabes Unis.

La sonde Al-Amal inaugure cet été une véritable ruée vers Mars, puisque deux autres missions non habitées, l'une chinoise, l'autre américaine, doivent prochainement partir vers cette planète en raison d'une fenêtre de tir favorable depuis la Terre. Les Emirats visent comme objectif de devenir un acteur majeur dans le domaine des sciences et des technologies. Il projette notamment d'établir une colonie humaine sur Mars d'ici à moins d'un siècle. Il est également le premier citoyen arabe à visiter la Station spatiale internationale (ISS). Et avant cela, c'est l'ombre de la pandémie de coronavirus qui a plané sur la préparation de la mission.Mais au final, le lancement a pu se dérouler sans encombre et Hope s'est séparée du booster de la fusée Mitsubishi sous les applaudissements du centre de lancement au Japon.

Les Etats-Unis comptent envoyer cet été leur rover martien le plus sophistiqué à ce jour, "Perseverance", qui va tenter d'y déterrer des preuves que des microbes vivaient sur cette planète il y a trois milliards et demi d'années. La Chine s'apprête aussi à expédier d'ici fin juillet une sonde et un petit robot téléguidé vers Mars, sous le nom de mission "Tianwen-1".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL