Le chanteur américain Akon construit une ville à son nom au Sénégal

Pierre Vaugeois
Juillet 29, 2020

Les contours de la ville durable pensée par l'artiste et entrepreneur Akon commencent à se dessiner au Sénégal, son pays d'origine.

La Akon City arrive à grand pas. "Très impatient de vous y recevoir bientôt", avait-il alors déclaré dans une publication Instagram. Le rappeur Akon disposera d'un terrain de plus de 800 hectares qui sera en partie financé par le tourisme, en accord avec le gouvernement sénégalais. Quand vous vous rendez aux Etats-Unis ou à Dubaï vous savez directement où vous êtes grâce aux différences architecturales. "Je veux que l'Afrique et le Sénégal aient leur propre style ", a déclaré Akon sur France 24. Surnommé la " villa hindoue " car elle mêle plusieurs types d'architecture et s'inspire notamment du temple d'Angkor Vat au Cambodge, cette bâtisse avait été construite au début du XXe siècle par l'aristocrate belge Édouard Empain.

La phase 1 d'Akon City devrait s'achever d'ici la fin 2023 et verra la construction de routes, d'un campus de l'hôpital Hamptons, d'un centre commercial Hamptons, de résidences, d'hôtels, d'un poste de police, d'une école, d'une déchetterie et d'une centrale solaire. On sait déjà qu'un contrat de 6 milliards de dollars pour sortir la ville de terre a été signé. La société de conseil et d'ingénierie a ainsi choisi de mettre en œuvre ce méga projet avec Bakri & Associates Development Consultants. Akon City Phase 2 se déroulera de 2024 à 2029.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL