Le Cirque du Soleil en faillite mis sous protection des tribunaux — Canada

Xavier Trudeau
Juillet 1, 2020

Malgré les partenariats et 44 spectacles joués à travers le monde n'ont pas suffi, les échecs commerciaux aux USA n'ont fait qu'entraîner le Cirque du Soleil dans le rouge.

Le Cirque de Montréal a temporairement suspendu ses productions en mars en raison de l'éclosion.

Endettée à hauteur d'un milliard de dollars, la troupe d'artistes et d'acrobates basée à Montréal a demandé la protection des tribunaux québécois pour pouvoir se restructurer et recevra l'aide du gouvernement canadien et d'entreprises privées pour se relancer. C'est le fonds privé américain TPG Capital qui en détient aujourd'hui 55% du capital, 25% sont au fonds chinois Fosun - propriétaire du Club Med depuis 2015 et de Thomas Cook depuis novembre 2019 - et 20% appartiennent à la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ). Ce plan devrait lui permettre d'avoir accès à un prêt du gouvernement du Québec et de recevoir une aide d'urgence de ses actionnaires.

La vente aux enchères du groupe est prévue dans 45 jours. "Si elle est acceptée, l'entreprise demandera sa reconnaissance provisoire immédiate aux Etats-Unis en vertu du chapitre 15 de la loi américaine sur les faillites".

"Cela permet aux gens qui veulent reprendre l'entreprise de se manifester", a dit à l'AFP Daniel Lamarre, PDG du Groupe Cirque du Soleil, ajoutant que cinq à six groupes étaient intéressés. Et ces derniers disposeront d'un droit de préemption, a-t-il précisé. "C'est pour ça que je peux garantir aujourd'hui l'avenir du Cirque, parce que [les actionnaires] se sont engagés à réinvestir 300 millions de dollars américains pour assurer la survie de l'entreprise ", a ajouté Daniel Lamarre.

" Aux termes de la Convention d'achat proposée, les Actionnaires injecteront 300 millions $US de liquidités dans l'entreprise restructurée afin de supporter un redémarrage réussi, dédommager en partie les employés affectés et les partenaires du Cirque du Soleil, et assumer certaines obligations en souffrance de la Société, notamment à l'égard des détenteurs de billets touchés par l'annulation des spectacles".

Le groupe a conclu en parallèle un accord pour son rachat par ses actionnaires actuels, des fonds américain et chinois ainsi que la Caisse de dépôt et placement du Québec, en vue de sa mise en vente aux enchères, a-t-il indiqué dans un communiqué. Le Cirque du Soleil, qui produit une quarantaine de shows de Melbourne à Lyon en passant par Las Vegas et Moscou, s'est déclaré en faillite lundi 29 juin. Ils totaliseraient 20 millions de dollars américains et seraient destinés à offrir une aide supplémentaire aux employés touchés par la crise et aux entrepreneurs indépendants du cirque. Cette relance doit se faire en défendant l'esprit de l'entreprise soit "le caractère québécois de la marque".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL