Le taux de reproduction dans le rouge en Bretagne — Coronavirus

Evrard Martin
Juillet 18, 2020

Donc 10 personnes en contaminent 26.

Selon des données du ministère de la Santé, le taux de reproduction du virus en Bretagne a fortement augmenté ces derniers jours. La circulation du virus demeure néanmoins " faible", selon Santé publique France. D'autres régions, jusqu'à présent en vert, passent en orange. Autrement dit, cela signifie qu'en Bretagne, un porteur de la Covid-19 en contamine 2,6 autres.

Le taux de reproduction du virus, le "R0", est très haut dans certaines régions notamment en Bretagne, en Provence-Alpes-Côte d'Azur et à la Réunion.

En effet, le taux de reproduction y est de 2,62, en hausse par rapport aux dernières semaines, selon la même source.

Alors que, dans l'Ouest, la Mayenne est sous haute surveillance, le taux de reproduction du Coronavirus, ou R zéro, est en forte progression dans les quatre départements bretons. Dans ce dernier département, le taux d'incidence du virus est de 52,7 tests positifs par 100.000 habitants et sur sept jours, selon les données officielles. Ce qui est bien supérieur à la moyenne nationale (5,73). La situation dans le Finistère montre une circulation du virus en augmentation depuis les deux dernières semaines.

C'est justement le cas pour la Bretagne, où quatre foyers ont été identifiés dans le Finistère et un dans les Côtes-d'Armor, mais au niveau de la région, "la circulation du virus reste faible avec un taux d'incidence de 2,8 cas pour 100 000 entre le 6 et le 12 juillet (contre 4,3 pour l'ensemble du territoire)".

De son côté, la Guyane reste en rouge avec un taux à 321,3, contre 435 ces derniers jours, et Mayotte reste en orange avec un taux à 18.

" La situation en Bretagne, si elle n'est à ce jour pas alarmante, n'en fait pas moins l'objet d'une grande attention " pour parvenir à maîtriser l'épidémie, résume la porte-parole de Santé Publique France.

Les autorités locales ont déjà pris quelques mesures pour enrayer la propagation du virus.

Et le gouvernement publiera dès "lundi ou mardi" le texte précisant l'obligation du port du masque dans les lieux publics clos, estimant que l'échéance du 1er août initialement envisagée "apparaissait tardive". A Saint Malo, le maire a quant à lui exigé le port du masque à l'intérieur dans tous les lieux publics.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL