Le taux de transmission du virus s'accélère en Bretagne

Evrard Martin
Juillet 18, 2020

La circulation du virus demeure néanmoins " faible", selon Santé publique France.

Le chef du service des maladies infectieuses de la Pitié-Salpêtrière (AP-HP) Eric Caumes a quant à lui pointé l'existence de "clusters (cas groupés, NDLR) qui se développent à partir de personnes qui reviennent de voyage et qui n'ont pas été mise en quarantaine", déplorant l'insuffisance des contrôles dans les aéroports français.

La situation inquiète. Plusieurs régions sont concernées par une augmentation du taux de reproduction du virus, appelé " R0", comme le montre la dernière carte publiée par le ministère de la Santé ce vendredi.

Le taux de reproduction du coronavirus connaît une hausse en France par rapport aux niveaux précédemment observés.

Elles sont de 2,6 dans les quatre départements bretons. En d'autres termes, 10 personnes infectées en contaminent 26, un chiffre qui a doublé en l'espace d'une semaine et qui se rapproche de ceux d'avant le confinement.

Six autres régions inquiètent les autorités car le taux de reproduction du virus dépasse 1. Toutefois, la situation dans la région "n'est à ce jour pas alarmante", assure Santé publique France.

Cela signifie que chaque malade du Covid-19 contamine en moyenne 1,2 autre personne, ce qui va dans le sens d'une tendance à l'augmentation de la circulation du virus.

Ces mesures vont être renforcées par le port du masque obligatoire dans tous les lieux publics clos, à compter de la semaine prochaine.

Le taux de reproduction n'est pas le seul indicateur à prendre en compte. Le Finistère est aussi le département où le taux d'incidence est le plus élevé, avec 5,4 tests positifs par 100.000 habitants.

La propagation du Covid-19 en Nouvelle-Aquitaine, région jusqu'à présent peu touchée par le virus, connaît une \"évolution inquiétante\", a indiqué jeudi l'Agence régionale de santé. La Bretagne est une région très touristique et encore plus cette année avec la limitation des déplacements à l'étranger. Santé publique France évalue aussi le taux d'incidence du virus - qui correspond au nombre de tests positifs réalisés par semaine dans une population de 100.000 habitants -, le taux d'occupation des lits de réanimation et le taux de positivité des tests virologiques.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL