Les entreprises invitées à accepter les paiements comptants

Evrard Martin
Juillet 8, 2020

"Je compte sur la collaboration de tous les commerçants pour qu'ils ne pénalisent pas les citoyens qui, pour une raison ou pour une autre, n'ont pas accès à d'autres modes de paiement que l'argent comptant".

Selon la publication du Groupe de travail SAT-COVID-19, "il n'y a pas eu de cas documenté de transmission du virus à travers les échanges de monnaie, de cartes de crédit et de billets de banque ".

Le site de l'INSPQ indique que " la survie maximale du virus SRAS-CoV-2 a été estimée à 4 heures sur du cuivre, 24 heures sur du carton et trois jours sur du plastique ou des surfaces d'acier inoxydable. "Bien entendu, nous devons continuer de privilégier les modes de paiement électroniques sans contact ".

Les travailleurs du commerce au détail devraient appliquer l'hygiène des mains le plus souvent possible, idéalement entre chaque client s'il y a eu contact avec l'argent, la carte ou le terminal manipulé par la clientèle.

Au début de la pandémie, l'argent comptant ne devait plus être utilisé pour limiter la propagation du virus.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) avait émis une opinion identique.

La pandémie a toutefois accéléré une tendance que la Banque du Canada avait déjà constatée en 2017: son enquête sur les méthodes de paiement réalisée cette année-là révélait que 33 % des transactions ont été effectuées en espèces, comparativement à 54 % en 2009.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL