Les Etats-Unis doublent leur investissement pour le développement d’un vaccin — Coronavirus

Claudine Rigal
Juillet 27, 2020

Le vaccin mis au point par la société américaine Moderna pour lutter contre le coronavirus doit entrer lundi dans la dernière phase de son essai clinique. En effet, le gouvernement américain a décidé d'apporter jusqu'à 472 millions de dollars supplémentaires (403 millions d'euros), en plus des 483 millions (412 millions d'euros) déjà annoncés, rapporte 20 Minutes.

Pour justifier cette rallonge, la société de biotechnologie veut désormais conduire un essai clinique de phase 3 considérablement plus vaste.

Mercredi, l'alliance germano-américaine Biontech/Pfizer avait notamment déclaré que le gouvernement américain lui verserait 1,95 milliard de dollars pour s'assurer 100 millions de doses de son éventuel vaccin. L'entreprise va tester son vaccin contre le coronavirus sur 30 000 personnes: "Tant que nous n'avons pas démontré leur efficacité, il faut rester prudent", réagit sur franceinfo Odile Launay, infectiologue à l'hôpital Cochin à Paris.

Ces derniers mois, les États-Unis ont annoncé des investissements massifs visant à immuniser les Américains dès le début de l'année prochaine. Alors que les laboratoires dans le monde entier tentent de développer un vaccin contre la Covid-19, celui de Moderna figure parmi ceux qui ont beaucoup avancé.

L'essai est mené en collaboration avec les autorités sanitaires américaines, rappelle la société, qui réaffirme être en mesure de fournir quelque 500 millions de doses par an, et potentiellement jusqu'à un milliard, à compter de 2021. "Jamais nous n'avons développé des vaccins si rapidement", explique-t-elle. En tout, près de 200 candidats vaccins sont développés, dont 23 en phase clinique, c'est-à-dire testés chez l'être humain.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL